Sélection du message

Alcool au volant : quelle prévention ?

Les bénévoles de l'Association Auvergnate de l'association Non à la drogue, oui à la vie poursuivent leurs actions de prévent...

Rechercher dans ce blog

dimanche 26 juin 2011

Dimanche 26 juin - soutien à la campagne de l'ONU pour une population en bonne santé et sans drogues


Communiqué

 A quoi sert d'écoper si la brèche dans le bateau n'est pas colmatée ?

Le bénévoles de Non à la Drogue, Oui à la Vie ont tenu ce dimanche matin, Place des Salins à Clermont-Ferrand leur stand de prévention sur les dangers des drogues où ils ont échangé avec les passants et fait signer des pétitions tout en remettant une centaine de brochures d'information "La vérité sur la drogue".

Dans cette atmosphère de controverse sur la dépénalisation, les bénévoles qui sont sur le terrain se rendent comptent dans leur contact avec les passants qu'une large majorité, ne veut pas de drogues en vente libre. Pour eux ce serait mettre la tentation à portée de tous et banaliser l'usage. Les parents notamment disent préférer éduquer et trouvent cette idée de dépénalisation dangereuse.


Beaucoup signent notre pétition pour demander une meilleure éducation sur les dangers des drogues.

Le responsable Clermontois de l'antenne Auvergnate déclare : "Nous sommes persuadés que la politique actuelle menée par tous les gouvernements jusqu'à présent n'a effectivement pas porté ses fruits parce que l'accent est mis non pas sur une information factuelle, fréquente et sur le long terme mais sur la répression qui conduit inévitablement à l'échec.

En effet la seule utilisation de la répression s'apparente à être en train d'écoper avec un verre d'eau alors que la brèche dans la coque n'est pas colmatée. Le bateau coule bien sûr!  Puis lorsque  la répression échoue, on jette l'éponge et le laxisme s'installe avec des effets dévastateurs. dépénalisation qui transforme les personnes dépendantes en malades mentaux qui les fait juste changer de dealer puisqu'ils vont rester à vie sous méthadone (produit dérive de l'opium) et qui n'est qu'une puissante drogue psychotrope, plus difficile à sevrer que l'héroïne. On met en place des salles de shoot et on explique aux gens comment se droguer proprement . C'est scandaleux et c'est la mort programmée de la société avec davantage de violence et d'insécurité. La Hollande qui était le champion de la dépénalisation est d'ailleurs en train de faire marche arrière à tout vapeur.


Il serait intéressant de savoir quel est le véritable intérêt de ceux qui poussent la légalisation?

La campagne d’information de l’association Non à la drogue, oui à la vie s’appuie sur le « kit de prévention » qui comprend 13 brochures factuelles sur les drogues les plus courantes (Cannabis, Héroïne, Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, alcool, drogues psychotropes prescrites ou drogues par inhalation), ainsi qu’une série de 16 spots vidéo de 30 secondes intitulés « ils ont dit, ils ont menti » et enfin plus de 200 témoignages vidéo basés sur des expériences authentiques.
*

Pour obtenir davantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou obtenir gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57 info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr

Web Statistics