Sélection du message

Alcool au volant : quelle prévention ?

Les bénévoles de l'Association Auvergnate de l'association Non à la drogue, oui à la vie poursuivent leurs actions de prévent...

Rechercher dans ce blog

mercredi 14 novembre 2012

Le cannabis tue : un fait scientifique



Le Cannabis TUE : Un fait Scientifique !


Encore un drame lié au cannabis, a Montpellier cette fois-ci ou un jeune a tué un bébé dans un accident de la route. "Pourtant" a-t-il déclaré "il n'avait pas fumé ce jour-là " !

La presse s'interroge : "était-il encore sous l'emprise du cannabis ?



Des faits plutôt que des suppositions 


La réponse est oui sans ambiguïté et on peut s'interroger dans ce contexte de controverse sur la légalisation, pourquoi ne diffuse-t-on pas clairement des informations scientifiques sur le sujet ?


Fait : Le principe actif du Cannabis, le THC est liposoluble. Cela signifie qu'il se mélange parfaitement aux graisses et pas à l'eau.


Fait : l'organisme contient beaucoup de tissus graisseux (lipides) dans lesquels vont allègrement se loger ces substances. Les graisses de réserve bien sûr, les parois des cellules sont faites de lipides, mais il faut savoir que la partie du corps la plus riche en graisse c'est le cerveau (70% de phospholipides). C'est pourquoi lorsqu'on ingère ou que l'on fume une drogue, celle-ci passe dans le sang qui est un milieu aqueux (contenant de l'eau) et la drogue n'aime pas l'eau. Alors une petite partie est éliminée et une grande partie s'incruste dans les différentes parties de l'organisme contenant des lipides ce qui a pour conséquence :

1. De ne pas pouvoir être détecté dans le sang passé 4h en ce qui concerne le THC

2. De rester dans l'organisme ou elles continuent à avoir un effet. 

Fait : on calcule le temps d’élimination d'une substance dans l'organisme avec la notion de  demi-vie, c'est à dire le temps qu'il faut pour la moitié de la substance consommée au départ d'être évacuée de l'organisme.


Fait : en ce qui concerne le cannabis la demi-vie est de 4 à 8 jours, une personne qui fume un joint par semaine n'a pas encore éliminé le premier alors qu'elle prend le suivant....et accumule d'autant plus la substance 
Avec 1 joint tous les 15 jours, on est en imprégnation permanente.

Fait : le relargage est le phénomène qui se produit lorsque des substances psychotropes incrustées dans les graisses de l'organisme sont libérées et repassent dans le sang. Cela est causé lorsque les graisses sont consommées par le corps pour produire de l’énergie comme lors d'un effort intensif ou prolongé.

Pour le cannabis le relargage du produit stocké dans les graisses peut se produire plusieurs années après la dernière prise.

Fait : Les drogues sont des substances qui on un effet psychoactif :
Cela signifie qu'elles altèrent les perceptions et la capacité à penser


Une étude de Gilbert Pépin* montre clairement qu'une personne sous l'emprise du cannabis n'est plus maître de ses perceptions. De ce fait elle réagit de façon inappropriée aux évènements qui se produisent autour d'elle. C'est d'autant plus gênant lorsqu'il est nécessaire de réagir rapidement à une situation, notamment lorsque l'on conduit.



"L’activité de poursuite (contrôle de trajectoire) élément important de la conduite, est une composante psychomotrice qui est facilement altérée par l’effet du cannabis pour une
large gamme de concentrations et sur une assez longue durée [3]. En définitive, de nombreuses fonctions perceptives sollicitées  lors  de  la  conduite  se  détériorent  sous  l’effet  du cannabis."


*Biologiste, docteur en pharmacie, docteur ès Sciences, expert près la Cour d’appel de Paris agréé par la Cour de cassation, expert près le Tribunal administratif de Paris, vice-président de la Compagnie nationale des biologistes experts (CNBE), vice-président de la Société française de toxicologie analytique (SFTA), laboratoire d’expertises Toxlab, 7, rue Jacques-Cartier, 75018 Paris, France


En conclusion une personne qui a pris du cannabis la semaine dernière peut toujours aujourd'hui en avoir des effets. Une personne qui fume un joint par semaine est dangereuse pour elle-même et pour les autres.

Le Cannabis TUE, c'est certain, directement ou indirectement, que ces soit à long terme à cause des effets sur les poumons et les vaisseaux sanguins ou brutalement comme dans le cas de cet accident de la route. 

Informer est VITAL


Il est VITAL d'informer pour mieux faire comprendre les enjeux autour de cette controverse sur la dépénalisation ou sur la légalisation. Ce débat ne devrait même pas avoir lieu. 

On devrait plutôt se concentrer sur les moyens de mieux informer, plus de monde et plus longtemps sur les effets nocifs des drogues comme le fait l'association, Non à la Drogue, Oui à la Vie, en France et partout dans le monde. 

Les bénévoles de l'antenne auvergnate l'ont bien compris et ils étaient présents ce dimanche 11 novembre, comme ils sont présents tous les dimanches, Place des Salins à Clermont-Ferrand pour distribuer des brochures d'information et des plans de leçons accompagnés de documentaires vidéo pour les parents, enseignants et éducateurs.



Vous trouverez les livrets en lecture et en téléchargement sur ce blog ainsi que les clips vidéos qui vont avec.  Vous les trouvez aussi sur le site de la Fondation pour un monde sans drogue  avec les plans de leçon et les vidéos de témoignages vécus accompagnant chaque livret :


Commandez les matériaux qui sont gratuits et étudiez-les puis voyez comment vous pouvez les utiliser autour de vous pour sauver des vies n'en doutez pas. N'hésitez pas à demander conseil si nécessaire.

Pour obtenir davantage d’informations sur les actions de l’association ou pour télécharger ou recevoir gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org Contact presse : Robert Galibert au             06 20 51 17 57    




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "NON à la drogue, OUI à la vie" vous remercie par avance pour votre témoignage. Dans la mesure où vous aurez autorisé sa publication, celui-ci sera mis en ligne dès qu'il aura été validé par notre modérateur..

L'équipe de "Non à la drogue, Oui à la vie".

Web Statistics